0 commentaire

On vous en parle beaucoup de cette API. D'abord parce qu'on aime ce que vous pouvez en faire, mais aussi parce qu'on sait, et nous sommes loin d'être les seuls, que les APIs et leurs exploitations sont déjà le futur du Net et à fortiori du Web to store dont tout le monde parle en ce moment.

Une API, c'est avant tout un moyen de faire communiquer différents logiciels et services entre eux. Qu'il s'agisse d'un logiciel de comptabilité, d'un service Web, d'objets connectés ou d'une appli mobile, l'API permet d'appeler du contenu et d'en piloter l'édition.

Cependant, nous le savons, une API peut effrayer. Pourtant, il suffit de manipuler quelques minutes celle de Kiubi pour en comprendre l'immense potentiel et la facilité avec laquelle elle peut être utilisée dans un projet.


Prenons le cas de notre appli FlashBurger (on ne peut pas être toujours au top sur les noms de code) : pour un prix de revient inférieur à 300 euros, vous pouvez proposer à votre client, ici une sandwicherie, un service que même Mc Donalds peine encore à proposer.

Tous les grands principes de l'utilisation d'APIs sont présents :

  • piloter du contenu (une commande dans notre exemple);
  • utiliser plusieurs APIs tierces pour fournir un service : ici, faire communiquer Kiubi, un opérateur téléphonique et une imprimante grâce à leurs APIs respectives;
  • proposer grâce à cette synergie créée de toute pièce une expérience enrichie pour l'utilisateur.

Bien que nous détaillons la mise en place et la configuration de cette application dans un pas-à-pas sur notre Github, revenons sur les bases de son exploitation.

Les pré-requis

L'un des nombreux avantages de l'API de Kiubi, c'est sa capacité à être exploitée grâce à n'importe quel langage de programmation moderne. Dans ce cas précis, nous allons utiliser l'exécution de code PHP sur un serveur distant pour récupérer, éditer, exploiter et renvoyer des informations à Kiubi. C'est en ce sens que l'API permet de lier le meilleur du Cloud à la souplesse du dev spé. Matériellement, une Little Printer et une douchette à code-barre suffisent. En option, la souscription d'un service d'envoi de SMS peut compléter l'expérience utilisateur pour une somme modique.

Le principe de fonctionnement

dashboard flashburger api Kiubi
Le dashboard résume toutes les informations de la journée et permet les actions nécessaires au traitement des commandes.

Un dashboard est affiché sur le poste de vente du commerçant (un PC ou une tablette). Il s'agît en fait d'une page Web dans laquelle sont affichées des informations essentielles comme le nombre de ventes de la journée, le CA, les commandes à préparer, les commandes en attente, le nom des clients, etc. Cette page est générée par l'application PHP déposée sur votre serveur. Elle interroge le site de votre client toutes les 15 secondes afin d'afficher des informations toujours à jour.

Lorsqu'une commande en ligne est effectuée, cette page en est informée via l'API. L'impression d'un ticket reprenant son contenu, son destinataire et d'autres informations utiles est lancée sur la Little Printer et le commerçant en dispose immédiatement pour la préparation.

Une fois la commande prête, le commerçant scanne le code-barre à l'aide de sa douchette, toujours depuis le dashboard cité plus haut. Sans aucune autre manipulation de sa part, l'application passe le statut de la commande à "traitée" et un SMS est envoyé au client pour le prévenir que son sandwich est prêt et qu'il peut passer en boutique le récupérer.

Passer à la pratique

Cette application et son guide d'installation/utilisation sont Open Source et disponibles sur notre dépôt Github aux côtés de nombreux autres tutoriels relatifs à l'API de Kiubi.

Vous y retrouverez tout ce que vous devez savoir à propos de leurs installations et configurations. Il s'agît d'app et de pas-à-pas détaillés que vous pouvez utiliser tels quel ou adapter à vos projets.

Et si vous avez encore des questions, la documentation de l'API et notre support sont là pour ça ;)


(facultatif)

(facultatif)
(anti-spam)Saisissez la dernière lettre du mot "éclipse"