8 commentaires
Nous faisons auditer le niveau de disponibilité de nos serveurs par une société tierce indépendante qui effectue une tentative de connexion toutes les 5 minutes et détermine ainsi un taux de disponibilité mensuel de la plateforme.

Nos équipes techniques ont eu la satisfaction d’atteindre depuis le 8 novembre 2010 la note maximale de 100% de disponibilité ! Aucune interruption de service sur la plateforme n'a eu lieu depuis cette date.

Disponibilité en décembre

Disponibilité en janvier
 

La haute disponibilité

Obtenir une haute disponibilité est très complexe car cela nécessite que tous les nombreux maillons de la chaîne technique soient irréprochables et notamment l’hébergeur.

A titre d’exemple, malgré ses moyens considérables, notre hébergeur OVH, l’un des leaders en Europe, indique une disponibilité de son réseau de 99,95%, ce qui signifie que son réseau peut en moyenne être indisponible 0,05% du temps, soit à titre indicatif 43 secondes par jour.

Comme nous constatons que certains porteurs de projets s’inquiètent parfois d’obtenir des garanties sur le chiffre de la deuxième décimale du taux de disponibilité, et malgré cet excellent résultat qu’affiche Kiubi, nous souhaitons exposer notre point de vue sur les priorités à établir avant de choisir une solution de création de site en mode hébergé / SaaS.

Du taux de disponibilité au temps d’indisponibilité

Voici à titre indicatif l’équivalent le temps d’interruption de service par jour pour différents taux de disponibilité.

Taux de disponibilité  Temps d'indisponibilité par jour (équivalent) Par mois
99,99% 9 secondes ≅ 4 minutes
99,95% 43 secondes ≅ 22 minutes
99,90% 1 minute 26 ≅ 44 minutes
99,80% ≅ 3 minutes ≅ 1h 28
99,50% ≅ 7 minutes ≅ 1h 40
99,00% ≅ 14 minutes ≅ 7h 20

Des moyennes à la réalité du terrain

Evidemment, la question clé est toujours de savoir quand vont arriver ces coupures de service et quelle sera la durée des coupures individuelles. Est-ce que la durée moyenne mensuelle risque d’arriver en une seule grosse coupure ou est-ce qu’il risque d’y en avoir plusieurs petites ? Est-ce que ces coupures vont arriver pendant un e-mailing stratégique ou pendant les heures creuses de la nuit ? La réponse est simple… en dehors des arrêts de service, programmés en général en heures creuses, personne ne peut le savoir à l’avance.

Obligation de moyens ou de résultats : qui garantit quoi ?

En matière de plateforme de créations de sites en mode SaaS à destination des TPE/PME, la réponse est simple : contrairement à ce que l’on pourrait parfois penser, l’ensemble des acteurs majeurs du secteur se contente d’une obligation de moyens et non de résultats.
Ceci n’a rien d’étonnant dans la mesure où même des sociétés réalisant des dizaines de millions d’euro de CA ne sont pas en mesure de garantir des taux de disponibilité très haut sans que le tarif ne soit astronomique.

Référencement naturel VS disponibilité

Nous voyons parfois des porteurs de projet s’orienter vers des solutions revendiquant un taux de disponibilité moyen relativement alléchant alors que par ailleurs ces solutions sont peu efficaces en termes de référencement naturel ou d’ergonomie. On peut alors légitimement se poser la question suivante : "Du référencement ou de la disponibilité, lequel des deux paramètres faut-il privilégier ?"


Imaginez que vous optiez pour une solution e-commerce A, disponible à 99,95% du temps et qui à contenu identique vous amène 100 visiteurs par jour via référencement naturel alors qu’une solution e-commerce B soit disponible 99,90% du temps et vous amène 150 visiteurs par jour par le même biais. La solution A vous fait donc « perdre » 50 visiteurs par jour par rapport à la B qui elle sera indisponible 43 secondes de moins que la A en moyenne et par jour…

Solutions Disponibilité Visites quotidiennes
via le référencement naturel
A 99,95% 100
B 99,90% 150

A votre avis quelle est la meilleure solution pour votre business ? Combien des 50 visiteurs gagnés risqueraient de tomber dans ces 43 secondes d’indisponibilité ? Statistiquement, pratiquement aucun… En prenant pour hypothèses les chiffres indiqués par la FEVAD, un taux de transformation de 1,8% et un panier moyen de 92€, identiques dans les 2 solutions, la solution B vous ferait gagner 82,80 € de plus par jour, soit 30 222€ par an !

Mais rassurez vous, comme nous l'expliquions au début de cet article, il existe des plateformes qui satisfont ces deux paramètres :-) .

Notre conclusion

Les disponibilités moyennes que nous constatons sur les acteurs majeurs du secteur des solutions CMS ou e-commerce en mode SaaS sont en moyennes supérieures à 99,90% et se tiennent globalement dans un mouchoir de poche.

Notre conseil est par conséquent de privilégier les solutions qui permettent de créer des sites web efficaces, tant au niveau du référencement naturel que du taux de transformation. Selon ces critères les écarts sont en revanche très, très importants d’une solution à l’autre et comme nous l’avons vu, les écarts de CA induits se comptent facilement en dizaine de milliers d’euros.

Ceci dit, et bien que nous sachions pertinament que nul n'est à l'abri, cela n’enlève rien à notre fierté d’avoir atteint 100% d'uptime depuis début novembre. ;-)

Pffff le 17 fév 2011 à 19h34
Pffff

Vous n’avez pas autre chose à faire que de vous envoyer vous-même des fleurs...Pff c'est pathétique.

Eric Liégeois le 18 fév 2011 à 09h44
Eric Liégeois

@Pffff Il n'est pas question de s'envoyer des fleurs mais de communiquer sur une statistique importante de la plateforme tout en démontrant sa relative importance. Sans savoir si vous l'êtes vous même, il nous semble important pour nos utilisateurs de connaître et savoir utiliser ce genre d'informations. Rien de pathétique là dedans donc.

pierre le 21 fév 2011 à 17h15
pierre

Bonne nouvelle !
Mais comment faites-vous pour pallier les 0.5% manquant de OVH si vous êtes chez eux (OVH que je trouve au passage très pros). C'est surtout à eux de progresser pour faire 100%.
Enfin par soucis de transparence, citer cette société indépendante qui audite votre dispo serait bienvenu. Bonne continuation.

Eric Liégeois le 22 fév 2011 à 11h03
Eric Liégeois

@pierre Le taux de disponibilité d'OVH est une moyenne à rapporter à l'ensemble de leur infrastructure, dont Kiubi ne représente qu'une fraction. Lorsque OVH subi une coupure, il est heureusement bien rare qu'il s'agisse d'une coupure générale de son installation.

Le taux de disponibilité que nous annonçons n'est lui lié qu'à Kiubi.

Concernant l'entreprise qui monitore la disponibilité de la plateforme, comme indiqué dans les tableaux récapitulatifs, il s'agît de Pingdom, une société ben connue dans le milieu :-)

pierre le 22 fév 2011 à 11h53
pierre

je croyais que pingdom était un terme technique...(faut que je révise)

Eric Liégeois le 22 fév 2011 à 12h25
Eric Liégeois

@pierre Non, il s'agît du nom de l'entreprise. Qui est lui, dérivé du mot "ping" qui est bien un terme technique :-). Ce dernier décrivant le fait de vérifier qu'une machine est bien accessible sur un réseau.

chiffre à relativiser le 05 mars 2011 à 16h08
chiffre à relativiser

Bonjour,

Comment vous pouvez avoir 100% vu que sur mon site j'ai un downtime de 60M le November 8, 2010 9:34 AM GMT audit fait par site24x7.com ce qui fait 97.71%.

Globalement vous utiliser OVH qui est à 99.9% par an, mais avec le blog j'ai pu me rendre compte que vous faite des interruption volontaire pour vos mises à jour et modification.
De toute manière sur une période aussi courte c'est pas très parlant sur un an ou trois ans ça serait plus logique.

Je vois également qu'il y a beaucoup de nouveauté pour la partie boutique à quand les nouveautés pour les sites carte de visite : Thèmepresso, etc... plus rien depuis un moment ?

Cordialement.

Eric Liégeois le 07 mars 2011 à 12h08
Eric Liégeois

@chiffre à relativiser En lisant l'article de manière complète, nous précisons que cet uptime est bien DEPUIS le 8 Novembre 2010. Le Downtime que vous evoquez pour votre site (si il s'agît d'un site Kiubi) est lié à une erreur humaine chez OVH qui a plongé une grande partie du web français "dans le noir". Nous avons d'ailleurs communiqué sans langue de bois et en toute transparence à ce sujet : http://www.kiubi.com/blog/bilan-de-la-journee-du-8-novembre-2010.html</a>Nous ne faisons que très rarement des interruptions pour les mises à jour. L'exemple qui sera le plus parlant pour vous est justement cette coupure d'OVH pendant laquelle nous avons profité du fait qu'il faille relancer les serveurs pour mettre à jour tout ce qui le nécessitait. Supprimant ainsi du même coup une interruption programmée pour plus tard.Il est au contraire très parlant pour un e-commerçant de voir que dans une période aussi critique que celle de mi-Novembre à fin Février (incluant les ventes de Noël et des soldes d'hiver) la plateforme est totalement fonctionnelle. Cependant, l'objet principal de l'article était justement d'expliquer qu'il fallait relativiser cette métrique.Concernant Thèmepresso, le projet est toujours d'actualité, mais comme déjà indiqué ici même, nous nous concentrons d'abord sur notre coeur de métier : L'édition de logiciel en SaaS.


(facultatif)

(facultatif)
(anti-spam)Combien font trois fois un ? (chiffres)